Thaïlande 🇹🇭

Pourquoi la ThaĂŻlande ?

Beaucoup ce pose la question « mais pourquoi ont-ils arrĂŞtĂ© leur tour du monde en camping-car et sont-ils venus en Thailande ».  La raison de notre choix a Ă©tĂ© assez simple, la sĂ©curitĂ©!

L’aventure familial en vĂ©hicule d’habitation a Ă©tĂ© une expĂ©rience formidable et nous repartirons sans doute prochainement. Toutefois, nous privilĂ©gierions des itinĂ©raires bien prĂ©cis et surtout sĂ©curisĂ©s. Combien de fois, la nuit comme le jour, des vĂ©hicules se sont stationnĂ©s Ă  cĂ´tĂ© de Yoba et leurs passagers se sont adonnĂ©s Ă  des actes illicites comme par exemple s’injecter de la drogue. il paraĂ®t que c’est normal car nous faisions partie du monde avec ses beautĂ©s et sa laideur… La dangerositĂ© Ă©tait devenue telle qu’au Sud de l’AmĂ©rique Centrale la police venait toutes les nuits surveiller notre camper avec leur fusil Ă  pompe Ă  la main. Ces collègues m’expliquaient que nous Ă©tions des cibles particulièrement prisĂ©es par la grande dĂ©linquance et que nous risquions sĂ©rieusement des problèmes si nos anges gardiens n’Ă©taient pas lĂ  pour nous protĂ©ger!

Pour la petite anecdote, au Panama, nous arrivons dans la ville du mĂŞme nom et nous nous stationnons Ă  quelques mètres des locaux de la police judiciaire et lĂ  une bande de gamins des rues arrivent vers nous pour semble-t-il admirer notre engin. Ă€ ce moment, nous voyons deux policiers arriver en courant Ă  notre rencontre en ordonnant aux enfants de reculer. La scène est ubuesque, des pauvres enfants habillĂ©s de guenilles et la police qui n’arrivent pas Ă  les empĂŞcher de s’approcher Ă  tel point que les pandores appellent deux voitures de patrouilles en renfort. Les enfants reculent en rigolant de la situation, c’est leur distraction de la journĂ©e. Encore une fois les forces de l’ordre nous expliquent qu’en fait les enfants grimpent Ă  bord du vĂ©hicule et emportent tout ce qui leur tombe sous la main avant de prendre la fuite dans toutes les directions!

Sur le mĂŞme thème, un vieux baroudeur que nous avons croisĂ© sur la route nous expliquait que cela faisait 20 ans qu’il sillonnait ces pays d’AmĂ©rique et que maintenant il montait dĂ©finitivement sur les Etats-Unis car la situation avait terriblement changĂ©e et que si Monsieur Trump prenait le pouvoir cela deviendrait, selon lui, carrĂ©ment insoutenable ! Ben voilĂ , notre apprĂ©ciation de la suite du voyage Ă©tait faĂ®te, dès lors, nous avons songĂ© Ă  notre première idĂ©e de vivre une expĂ©rience d’expatriation en Thailande, alors c’Ă©tait parti pour une nouvelle aventure! Soulignons qu’après notre installation sous ces latitudes nous souhaiterons  quand mĂŞme continuer Ă  voyager et dĂ©couvrir de nouvelles destinations, la Thailande est en effet un excellent « Hub » pour se genre d’exploration et surtout la sĂ©curitĂ© y est omniprĂ©sente !

Bienvenue au Royaume du Siam, pays du sourire…

 

Nos premiers pas…

FraĂ®chement dĂ©barquĂ©s de l’avion avec un visa touristique d’un mois, nous voilĂ  embarquĂ©s Ă  bord d’un taxi pour rejoindre notre petite villa de location situĂ©e Ă  Rawai, dans le Sud de l’Ă®le. Une fois la clĂ© tournĂ©e, nous dĂ©couvrons une maisonnette sale, sans âme, sentant les moisissures et ne ressemblant en rien aux photos de promotion. Loin des dix mètres carrĂ©s de notre camping-car vĂ©nĂ©rĂ©, nous ne nous sentons pas Ă  notre place ! Bon, nous allons de l’avant, car dans deux jours les enfants commencent l’Ă©cole et nous n’avons pas de moyen de locomotion. Comme de « bĂŞtes Ă©trangers », nous allons chez le premier bureau de location venu, le patron parle français et il nous a Ă©tĂ© chaudement recommandĂ©, par la suite seulement nous comprendrons que c’Ă©tait une erreur de parcours. Bref, le logement OK, l’automobile OK, il n’y a plus qu’Ă  remplir le frigo… En route ! Ă€ peine avions-nous effectuĂ© quelques mètres en voiture que des trombes d’eau s’abattent sur capĂ´t moteur, les essuies-glaces peinent Ă  Ă©vacuer l’eau et lĂ , devant nous, un spectacle incroyable se dĂ©roule ! Les habitants sortent les uns après les autres de leurs maisons, avancant sous les torrents d’eau, dressant leurs mains vers le ciel et souriant Ă  pleines dents, un rĂ©el bonheur est perceptible…. Il n’avait pas plu depuis des mois et ces premières prĂ©cipitations annonçaient la fin de la sĂ©cheresse et le dĂ©but des moussons. Bienvenue en ThaĂŻlande !

À découvrir

Phuket

Krabi

Bangkok

Thale Noi

Khao Sok