Allemagne 🇩🇪

L’Allemagne a Ă©tĂ© pendant plusieurs annĂ©es, soit avant notre dĂ©part en tour du monde, notre destination prĂ©fĂ©rĂ©e en camping-car. Le vĂ©hicule d’habitation est roi dans ce pays et les places de stationnement « Stellplatz » pullulent pour seulement quelques euros la nuit. L’Ă©tendue du pays offre une grande diversitĂ© de paysages et les allemands sont très friands de traditions. Le coĂ»t de la vie y est le plus bas d’Europe, ce qui n’est pas nĂ©gligeable pour les loisirs. La bière allemande est excellente et de très bons vins sont produits dans le Sud du pays. Bref, un pays Ă  dĂ©couvrir absolument, mĂŞme si les gens ne sont souvent pas trop accessibles et peu chaleureux.

Suivez-nous dans cette nouvelle ballade du Sud au Nord de l’Allemagne.

Munich

La capitale bavaroise est une destination touristique très prisĂ©e, notamment en raison de son « Oktoberfest », fĂŞte de la bière, qui se dĂ©roule chaque annĂ©e fin septembre et qui attire des millions de personnes du monde entier ! Cette ville est certainement la seule en Allemagne qui pĂ©prĂ©tue autant les traditions allemandes, voir en fait un vĂ©ritable « business », mais ceci pour notre plus grand plaisir…

Comme un rituel, nous commençons toujours la visite de cette ville par le petit marchĂ©,  le « Viktualenmarkt ». Ă€ cet endroit, nous dĂ©couvrons Ă  chaque fois quelque chose de diffĂ©rent… Au grĂ© des saisons ; pains d’Ă©pices, bretzels et chanterelles trouvent place sur les petits Ă©tals des marchands, un vrai bonheur surtout quand on arrive d’Asie et que l’on est en manque de produits locaux.

IMG_1192

Et un petit Bretzel pour câler une petite dent…

IMG_1189

Le traditionnel « arbre de mai » en version noir et blanc

EAC06CD2-A634-49FA-9787-AC928243F6CF

Petite balade dans le centre-ville entourĂ©s de centaines, voir de milliers de touristes en quĂŞte de la plus belle photo. C’est incroyable de constater qu’en quelques minutes des centaines de selfies sont pris sur la « Marienplatz », des photos qui vont partir aux quatre coins du monde, drĂ´le d’Ă©poque… Alors comme un modeste tĂ©moignage voilĂ  les nĂ´tres, snif !

Et passage obligĂ© dans notre brasserie prĂ©fĂ©rĂ©e pour dĂ©guster quelques bonnes prĂ©parations culinaires arrosĂ©es d’une bonne bière de Munich ! Il y de pires moments dans la vie…

Montabur

Petite ville Ă©tape sur notre route, une jolie petite bourgade !

Wuppertal

Cette ville est certainement pas la plus jolie d’Allemagne, mais pour toute notre petite tribu, elle Ă  une place très spĂ©ciale dans notre cĹ“ur, car c’est ici qu’est nĂ©e Anna, il y a quelques annĂ©es… Le train suspendu crĂ©Ă© par Gustav Eiffel, appelĂ© « Schwebebahn » est vĂ©ritablement l’attraction de cette ville ! Le train survole la rivière « Wupper » sur des dizaines de kilomètres, une incroyable idĂ©e de passer sur le cours d’eau, il Ă©tait impossible de construire ailleurs car la ville existait dĂ©jĂ …

Hagen

Aujourd’hui, il pleut… Ce phĂ©nomène mĂ©tĂ©orologique est malheureusement bien connu dans la rĂ©gion de Wuppertal ! D’ailleurs,  les gens d’ici disent que les bĂ©bĂ©s naissent avec un parapluie dans la main. Pas dĂ©couragĂ©s pour autant, nous prenons la direction du Freilichtmuseum de Hagen. Ă€ cet endroit, nous faisons une agrĂ©able balade qui nous enmènera dans le passĂ© de la rĂ©gion. En effet, une multitude de petites maisons des annĂ©es 1900 ont Ă©tĂ© implantĂ©es Ă  cet endroit pour constituer le musĂ©e. Des acteurs font revivre les mĂ©tiers d’antan. Un bon devoir de mĂ©moire pour les gĂ©nĂ©rations futures !

Le pont de Remagen

La seconde guerre mondiale reste encore aujourd’hui un vĂ©ritable tabou pour les allemands ! Les musĂ©es se font malheureusement assez rares et les monuments marquants restants sont gĂ©nĂ©ralement dĂ©crits uniquement pour leur architecture. Le pont de Remagen a Ă©tĂ© un Ă©lĂ©ment important, voir crucial, dans la victoire des alliĂ©s contre le national-socialisme d’Hitler. Le cinĂ©ma y a mĂŞme consacrĂ© un film. En effet, les troupes allemandes n’ont jamais rĂ©ussi Ă  dynamiter le pont avant l’arrivĂ©e des amĂ©ricains. Une fois en possession des alliĂ©s, dix bataillons de soldats ont pu traverser le pont et marcher sur Berlin. Tout le monde connaĂ®t la suite….

Petersberg

Le mont Petersburg est un magnifique promontoire qui domine le Rhin au Sud de Bonn. Notons que cette dernière ville Ă©tait l’ancienne capitale allemande, ceci jusqu’en 1990. Ă€ cet endroit, trĂ´ne un magnifique « Biergarten », soit littĂ©ralement un jardin de la bière! Donc quoi de plus naturel que de flâner un peu et prendre  du bon temps, santĂ© !

Cuxhaven

Nous nous dirigeons au Nord pour rejoindre Cuxhaven qui se situe Ă  l’embouchure de l’Elbe. Cette ville portuaire Ă  Ă©tĂ©, dans les annĂ©es 1900, le point de dĂ©part de nombreux immigrants europĂ©ens pour les AmĂ©riques. Les premiers bateaux de croisières effectuaient la liaison Cuxhaven-New-York. On resent encore l’Ă©motion des adieux et les larmes qui ont coulĂ©s sur le dĂ©barcadère! Pour nous, ça ne sera qu’une petite traversĂ©e d’une heure en ferry pour rejoindre BrunsbĂĽttel, dommage nous aurions bien Ă  nouveau embarquĂ© pour le pays de l’Oncle Sam, une prochaine fois…

RĂ©gion de Busum

Petite escale dans la jolie région de Busum où ous profitons des derniers rayons de soleil pour prendre un petit apéritif entre ciel et mer! Le vert des pâtures tranchent avec le  bleu immaculé de ciel. Des milliers de digitigrades parsèment cet horizon de petits points blancs. Le spectacle est magnifique !

Eider-Sperrwerk

Le barrage de l’Eider près de Tönning a pour but de protéger la région contres les marées dévastatrices de la mer du Nord.  Suite à la catastrophe de 1962 où toutes les terres on été immergée, les autorités ont décidé de construire un barrage anti-tempête. Le chantier a débuté en 1962 et suite à l’édification de cette retenue d’eau les terres se sont modifiées laissant apparaître une zone humide assez importante qui constitue aujourd’hui une vaste réserve naturelle!

Sankt Peter-Ording

Ce haut lieu du tourisme a su conserver quelques belles demeures en toit de chaume! Le bourg est parsemĂ© d’échoppes de glaciers comme si nous Ă©tions dans une station balnĂ©aire du Sud de l’Europe, intĂ©ressant ! C’est rigolo, le gratte-cul est le roi des haies dans la rĂ©gion…

Ribe

Nous sommes arrivĂ©s Ă  Ribe en fin de journĂ©e, sous un beau ciel bleu et par une tempĂ©rature agrĂ©able ! Quoi de mieux pour aller flâner dans la vielle ville et dĂ©guster un petit apĂ©ro au vieux port. Cet endroit de part sa situation gĂ©ographique a Ă©tĂ© pendant plusieurs annĂ©es un port de commerce très frequentĂ©. Les marins venaient en ville faire la fĂŞte, mais cela a un peu changĂ© quand mĂŞme…

Rostock

En provenance de Trelleborg en Suède, notre ferry accoste après six heures de traversĂ©e Ă  Rostock en Allemagne. Notre arrivĂ©e est majestueuse! Ă€ notre gauche, une magnifique marina oĂą brillent des centaines de mâts allignĂ©s Ă  l’unisson. Ă€ droite, une plage de sable blanc s’étendant Ă  l’infini avec des milliers de petits baigneurs profitant de la douceur du soleil en ce beau mois de septembre. Une fois Ă  terre, nous profitons d’une superbe balade dans cette ville de charme très touristique, on aime bien! Nous dĂ©gustons quelques spĂ©cialitĂ©s du coin acoudĂ© au bateau cuisine, l’idĂ©e est vraiment originale et le poisson est très bon, mĂŞme qu’il ne vient pas du coin! Le soir, nous empruntons la magistrale promenade qui longe la mer sur des kilomètres, un must. Nous finirons notre journĂ©e par une petite baignade dans une mer assez froide entourĂ©s de culs nus, mais il paraĂ®t que c’est le mode de vie allemand, alors c’est rigolo et la question reste « est-ce que ça rĂ©trĂ©cit dans l’eau froide »…

Stralsund

La ville où nous avons rencontré le plus grand nombres d’imbéciles au monde, incroyable! Pour la première fois depuis notre départ, nous avons enchaîné les mésaventurs à tel point que nous avons fini à la police criminelle. Nous ne rentrerons pas plus dans les détails à cause de la procédures qui est en cours !

Même le bus de la ville a même failli renverser nos enfants qui traversaient normalement sur le passage piétons. Bref, nous allons boire une bière sur une terrasse pour nous remettre de nos émotions, nous nous asseyons à un table à l’ombre et là on nous demande de changer de table car c’est la table des motards du coin et que s’ils décident de débarquer, elle doit être libre. La serveuse nous déclare que ces hommes ne sont pas commodes et que pour notre sécurité nous avons intérêt à changer de table. Nous nous installons en plein soleil et sirotons nos bières avant de prendre nos jambes à notre cou et quitter cette ville maudite. Vive l’Europe!!

Rugen

L’ile de Ruben nous a été vivement recommandé et vendu comme un passage obligé en Allemagne. Malheureusement l’alchimie n’a pas pris! L’îke avait déjà été retenue durant la seconde guerre mondiale choisit par Adolphe Hitler pour créer une immense infrastructure (le plus long bâtiment au monde) pouvant accueillir les familles allemandes puissent venir passer des vacances à la mer. Le point fort de cet îlot sont les falaises de craies, kreidefelsen. Ces dernières ont été rendues célèbre en 1818 par une peinture de Caspar David Friedrich. Seulement voilà entre le paysage de 1818 et maintenant ça a bien changé! La forêt avoisinante est devenue patrimoine mondiale de l’humanité auprès de l’Unesco et elle est ainsi totalement protégée, dont plus d’abbattage d’arbres. Ainsi la forêt envahit totalement le site et la craie blanche et maintenant noire à cause de la pollution de l’air. Déjà à l’époque le fameux peintre avait semble-t-il déjà triché sur sa peinture en augmentant la beauté des lieux. Bref, des charters de touristes débarquent à cet endroit pour admirer, pas grand chose!

Binz

Nois avons quand mĂŞme apprĂ©ciĂ© de flâner dans les petites rues de Binz. La promenade du bord de mer est Ă©galement très jolie. Nous avons assistĂ© Ă  l’arrivĂ©e de dizaines de cars Ă  touristes dĂ©barquant leur horde de petits soldats armĂ©s d’appareil photo, c’était très rigolo…

Usedom

Contrairement à Rugen, nous avons adoré l’île de Usedom! Paysages incroyables, nature préservée et plages à perte de vue, vraiment sympa! Visiblement, nous ne sommes pas les seuls à avoir craqué sur les charmes de ses terres puisque la radio locale informait que les statisticiens  avaient comptabilosé un nombre incroyable de nuitées ces derniers mois et que les autorités locales avaient, au vu de ce qui précède, décidé de débloquer d’importants crédits pour des projets touristiques, comme quoi!! Bon, espérons qu’ils vont conserver leur belle biodiversité!

Berlin

Nous n’avions jamais visitĂ© la capitale de l’Allemagne avant ce jour! Nous Ă©tions très curieux et attentiste de dĂ©couvrir cette ville folle oĂą tout est possible, nous n’en serons pas déçus! Pour commencer, nous entrons dans Berlin par les quartiers pĂ©riphĂ©riques. Les immeubles ressemblent Ă  des trappes Ă  lapin, des friches industriels abandonnĂ©es et des graffitis partout, Pas très glamour! Bref, nous empruntons le mĂ©tro pour nous dĂ©placer au centre-ville. Nous sommes directement Ă©tonnĂ©s, voir choquĂ©s par la vĂ©tustĂ© des installations et le manque totale de propretĂ©! Peut-ĂŞtre sommes-nous trop habituĂ©s Ă  nos standards asiatiques, mĂ©tros d’Hong Kong, Bangkok totalement clean…

Arrivés à Alexanderplatz nous sommes directement plongé dans l’ambiance guérilla urbaine! Une foule incroyable, hétéroclite, des panneaux (même des la peinture au sol) indiquait que des pickpockets agissaient impunément à cet endroit. Plus loin, des dizaines de policiers suréquipés, stationnés dans des vhécules à la robocop devaient apaiser nos craintes. Mais quand même, les enfants restaient abasourdi devant ces dizaines de jeunes gens les bras en croix où sur la tête qui se faisaient fouillés par les forces de l’ordre, nous avons compris que l’Europe avait vraiment bien changé ! Même en Amériques nous n’avions pas vécus cela!

Faisant abstraction des problèmes sécuritaires, nous entamons la visite de la ville « où tout est permis » !

En gros, ça donne tout et n’importe quoi! Les badauds que nous croisons sont habillĂ©s de toutes les manières possibles, voir mĂŞme en pyjamas… Beaucoup sont restĂ©s Ă  la mode des an;Ă©es 80, c’est rigolo de voir des jeans retroussĂ©s et des chaussettes Berlington. Ă€ Berlin, il n’y a pas de mode !

Nous croisons sur les routes plein de véhicules hétéroclites, de la superbe Rolls Royce au lit à moteur sur quatre roues. Des véhicules des année sont 1800, avec chauffeur en habits d’époque. Des touristes tenant à peine sur leur Segway’s déambulant au milieu des chaussées. Des « machines » qui s’apparentent à un immense vélo avec plusieurs pédaleurs qui boivent l’apero, tout en visitant la ville. Ce qui nous paraît incroyable c’est que nous sommes en Europe, de plus est en Allemagne, et que ces véhicules peuvent circuler sans problème dans le trafic normal.

Les monuments de Berlin sont impressionnants, sans toutefois exalter d’une grande beauté. Nous visitons les principaux monuments et sommes impressionnés par le nombre d’entre-eux qui sont actuellement en chantier! L’Union européenne a beaucoup d’argent pour restaurer de la vielle pierre, c’est incroyable! L’histoire de cette ville est vraiment intéressante. La visite qui nous a le plus ravi était sans l’ombre d’un doute la coupole du Reichtag!  Le mariage du vieux avec les matériaux de notre époque et une vraie réussite. De plus la vue et très belle et nous permets de bien nous situer dans la ville.

Pour parfaire notre connaissance touristique de Berlin, nous avons visité les vestiges du mur et le check-point Charlie. Nous avons été très déçu par ces attractions !

En lisant notre célèbre guide de voyage, offert par nos parents, nous découvrons avec stupéfaction que les spécialités culinaires de Berlin sont la curry wurst et le Döner KEBAB, incroyable! C’est vrai qu’en flânant dans les rues berlinoise, il est souvent difficile de se croire en Allemagne, tellement la population du Moyen-Orient est présente.

9E0746DF-415D-4D67-A8FA-EA47285DFD16

Notre passage à Berlin n’a pas été à la hauteur de nos attentes! Il est indéniable qu’en trois jours nous ne pouvons pas tout découvrir d’une ville, mais le sentiment d’insécurité est pesant et contrairement à des villes comme Rome ou Stockholm, cette ville n’offre pas une palette (cuisine, monuments, enfants, paysages, etc) très intéressante. Dusseldorf, Münich ou Dresde sont à notre avis plus belles et plus attractives.

Dresden

Une ville incroyable s’ouvre Ă  nous avec ses magnifiques monuments et sa jolie qualitĂ© de vie. Nous prenons le temps de flâner sur les terrasses en sirotant une bonne bière locale et en dĂ©gustant un plateau de spĂ©cialitĂ©s locales, la dolce vita…

GĂ´rlitz

La plus belle ville d’allemagne !

Cette belle citĂ©e n’a jamais Ă©tĂ© bombardĂ©e pendant la seconde guerre mondiale ce qui a permis de conserver un centre-ville intacte. Son architecture baroque est magnifique. Nous avons regrettĂ© le manque de dynamisme dans cette bourgarde, mais semblerait-il que se soit Ă  cause de la Pologne toute proche et ses produits meilleures marchĂ©s. Quoiqu’il en soit une très belle balade ! Le seul bĂ©mol reste l’accès routier dĂ©sastreux avec l’autoroute la plus chargĂ©e de camions des pays de l’Est…